Brevet de Maître à dessiner du Roy - Charles François Silvestre, Nicolas Charles de Silvestre

Brevet de Maître à dessiner du Roy - C...


Brevet de Maître à dessiner du Roy - Charles François Silvestre, Nicolas Charles de Silvestre
Cliquez sur l'image pour voir la page originale


Brevet de Maître à dessiner du Roy - Charles François Silvestre, Nicolas Charles de Silvestre
10 février 1717
Source : Non spécifié


Brevet de M.e à Dessiner du Roy
pour les S.rs Silvestre père et fils

Aujourd'huy dixieme février mil sept cens dix sept, le Roy estant à Paris, bien informé
de l'expérience et de la capacité de Charles François Silvestre, Dessinateur, En considérant d'ailleurs qu'il a eu l'honneur de
montrer à dessiner à feu Monseigneur le Dauphin, père de sa Majesté, au Roy d'Espagne, et à feu Monseigneur le Duc de
Berry ses oncles, et que le père du d.t Silvestre a pareillement eu l'honneur de montrer à feu Monseigneur le Dauphin, ayeul de
sa Majesté, elle a cru pour toutes ces considérations ne pouvoir faire son meilleur choix que du d.t Silvestre pour son M.e
à dessiner, et ???????????? Grace particulière, Elle a voulu accorder la survivance de cet employ à Nicolas
Charles Silvestre, son fils, sur les témoignages qui luy ont esté rendus de sa sagesse et de sa capacité. Pour cet effet sa Majesté
de l'avis de Monsieur le Duc d'Orléans son oncle Regum ?????? a retenu les S.rs Silvestre père et fils pour luy montrer à dessiner
et joüir par eux de la d.te charge en l'absence et survivance l'un de l'autre, aux honneurs, authoritez, prérogatives et prééminences qui y
appartiennent et aux memes gages, livrées, entretennements et autres avantages, dont le d.t Silvestre père a joüy en qualité de M.e
à dessiner de feu Monseigneur le Dauphin, ainsi qu'ils seront employez dans les états de sa maison. Mande et ordonne à cet
effet sa Ma. aux gardes de son trésor Royal, Trésoriers Généraux de sa Maison et M.e de sa Chambre aux deniers, de payer
au d.t Silvestre père, les d.t gages, livrées et entretennements et après son decesz ou de son consentement pendant sa vie à son d.t fils aux
????? en la manière acoutumez, en vertu du présent brevet que sa Ma. a pour assurance de sa volonté signé de sa main et fait
contresigner par moy Con.er secrétaire d'Etat et de ses commandements et finances.

Louis
Phelypeaux

 


© Site conçu et réalisé par Fabien de Silvestre