Pièce de Callot achevée par Silvestre.

Pièce de Callot achevée par Silvestre.


Cette image n'est pas disponible
Si vous pensez détenir cette vue et voulez contribuer à l'enrichissement du site, cliquez sur le lien ci-dessous


Pièce de Callot achevée par Silvestre.

L : 0 H : 0 Inconnue
Faucheux : 373.1
Cette image fait partie de la suite 373 : Suite sans description


Dans la suite de la grande Passion de Callot, il y a une pièce, numérotée 7 dans le Catalogue de l'oeuvre de Callot, par M. Meaume, et que Mariette attribue en partie à Silvestre. Elle représente un Crucifiement ; la croix est étendue sur le sol ; des hommes sont occupés à clouer la main droite du Christ, que quelques-uns tendent avec une corde. D'autres creusent le trou dans lequel la Croix doit être plantée ; les deux voleurs sont sur le devant à droite. Il y a sur le côté un tertre couvert de spectateurs. Dans la marge du bas on lit l'inscription suivante : Heu! Quod Certamen ! quae palmae ! quiue triumphi ! Et tamen hic mortem, Tartaraq ima domat. Au bas à droite, dans l'estampe, on lit : Callot in. Voici ce qu'en dit Mariette dans son Catalogue manuscrit. " M. Verdue, qui a appris à dessiner de M. Silvestre, m'a dit, qu'il lui avait entendu dire plusieurs fois, que cette pièce du Crucifiement n'était pas entièrement gravée par Callot, qu'il n'y avait fait que peu de choses, et que c'était lui, Silvestre, qui l'avait l'achevée sur le dessin de Callot. Je crois, en effet, qu'il a raison ; à toutes les autres pièces de la suite il y a le nom de Callot suivi de Fecit, ou bien, ln et fecit ; à celle-ci, on n'a mis que, Callot ln. pour faire connaître qu'il n'en est que l'inventeur. " Il ne faut pas confondre cette pièce avec une descente de Croix gravée par Charles-François Silvestre, d'après un dessin de Callot resté longtemps dans la famille Silvestre ; puisque ce n'est qu'en 1811, à la vente de M. Jacques-Augustin de Silvestre, qu'il a été vendu avec vingt-quatre petites feuilles d'études et croquis, aussi du dessin de Callot, le tout pour 62 francs. La pièce d'Israël Silvestre n'a que le nom de commun avec celle de son fils.

 

Vous reconnaissez cet endroit ? Vous pouvez me communiquer son nom actuel s'il a changé, une photo prise à peu près sous le même angle, ou un lien StreetView si vous obtenez une vue similaire. Vous pouvez ainsi contribuer à l'enrichissement du site !

 


© Site conçu et réalisé par Fabien de Silvestre