Logo

Lettre de Augustin-François de Silvestre à Thomas Jefferson 19 septembre 1807

Augustin-François de Silvestre, Thomas Jefferson


Lettre de Augustin-François de Silvestre à Thomas Jefferson

";

Lettre de Augustin-François de Silvestre à Thomas Jefferson

";

Lettre de Augustin-François de Silvestre à Thomas Jefferson

";

Lettre de Augustin-François de Silvestre à Thomas Jefferson

";

Lettre de Augustin-François de Silvestre à Thomas Jefferson
19 septembre 1807
Source : Picryl.com


Paris, le 19 septembre 1807

Silvestre, secrétaire de la
Société d'agriculture
du département de la Seine
Membre de l'Institut de France

A son Excellence Monsieur Jefferson, président des Etats unis d'Amérique, membre associé de l'Institut de France et de la Société d'agriculture du département de la Seine

Monsieur le Président

J'ai communiqué à la Société d'agriculture du département de la Seine la lettre que vous m'avez fait l'honneur de m'adresser.

Elle n'a pu qu'être flattée du prix que votre Excellence attache au titre de son Associé Étranger et au témoignage public d'estime qu'elle a cru vous devoir pour le travail intéressant que vous lui aviez envoyé sur le perfectionnement de la charrue. En recevant avec une vive reconnaissance l'offre que vous voulez bien lui faire, de lui donner connaissance de tous les ouvrages tendant au progrès de l'agriculture, qui pourront être publiés dans la partie du Nouveau Continent confiée à votre administration. La Société s'estimera heureuse, si ses propres travaux peuvent y devenir l'occasion de quelque amélioration importante. Dans cette vue, et pour commencer un échange, qui ne peut qu'être utile au perfectionnement de l'art agricole dans l'un et l'autre hémisphère, elle prend la liberté d'adresser à votre Excellence une charrue nouvelle, dont la construction lui a paru, après de nombreuses expériences comparatives faites avec le plus grand soin, supérieure à toute les charrues connues en Europe, et à l'auteur de laquelle elle a décerné, dans sa dernière séance publique, une partie du prix qu'elle avait proposé sur cet objet important. Un des principaux avantages de cette charrue est d'établir une excellente ligne de tirage, en exigeant beaucoup moins de force que les charrues ordinaires pour être mise en mouvement. Sa construction et ses usages seront décrits avec tous les détails nécessaires dans un des volumes des mémoires de la Société. Ce volume contiendra toutes les pièces relatives au perfectionnement de la charrue, que la Société que la société a jugés dignes d'être publiés. En attendant que je puisse avoir l'honneur de vous l'adresser, la Société, pour ne pas retarder le tribut qu'elle vous doit en qualité d'associé, ma chargé de vous envoyer les 6e 7e 8e et 9e volumes qui sont déjà imprimés, ainsi que divers mémoires particuliers et rapports qu'elle a cru devoir publier séparément.

La Société vous prie aussi d'accepter un exemplaire de la nouvelle édition du Théâtre d'agriculture d'Olivier de Serres publié par ses soins; ouvrage qui, après deux siècles d’existence, n'a encore vieilli que pour le style, et qui sera toujours le guide le plus assuré des agriculteurs. Cette édition est augmentée d'un grand nombre de notes et d'éclaircissements que l'introduction de nouvelles cultures et quelques perfectionnements ajoutés aux anciennes rendaient nécessaires, et qui ont été fournis par divers membres de la Société.

La Société, en vous offrant les résultats de ses travaux et un instrument de labourage plus perfectionné que ceux qui lui sont connus, désire que cet hommage puisse être agréable à votre Excellence et qu'elle y trouve quelque moyen d'amélioration pour l'agriculture du pays qu'elle gouverne avec tant de sagesse.

Je suis , avec un profond respect,
Monsieur le Président
de votre Excellence
le très humble et très obéissant serviteur.

Signé : Silvestre

 

Logo Fabien de silvestre © 2020 - Site conçu et réalisé par Fabien de Silvestre