Logo

Chateau de Chantelou proche Paris

Au travail !

Faucheux Baré
     

 

Israël Silvestre : Chateau de Chantelou proche Paris

Chateau de Chantelou proche Paris


H : 89 L : 150
Hors Faucheux : 375.214 / Baré : N° 214
Cette image fait partie de la suite 375 : Vues hors Faucheux décrites par Baré


Renvois vers cette vue :


Commentaire

Cette pièce est référencée sous le N° 214 dans le Bulletin des Beaux arts - 1883 - T3

Elle est donnée pour très rare.

 

"La présence gravée du château de Chanteloup peut paraitre assez anecdotique parmi les autres grandes résidences d'Ile de France chez Sylvestre. Le jardin de Chanteloup était le plus célébre parc visité par les touristes en France pendant la période 1600-1630. Il présentait une combinaison d'automates, de grottes, d'attractions d'inspiration archéologiques et surtout de topiaires de toute sorte (monuments, statues de dieux, allée d'autels...). A la période du graveur le jardin n'existe plus dans cet état cependant il est largement décrit dans les guides publiés au début du siécle que beaucoup de gens possèdent dans leur bibliothéque. C'est peut être la raison de sa présence dans la série des demeures d'Ile de France. La gravure que je vous envoie représente le château médiéval de Chanteloup, restauré à la Renaissance à la période de splendeur du site"

Effectivement Israël a gravé une autre vue d'après Perelle et la façade a changé.

 

Voir aussi : Matthew Dejean, "German travelers lost in translation. Marvels and fame of Chanteloup gardens through the German eye", Gartenkunst (2012) année 24, vol.2, p.153-169

À propose de la vue 500 - 37 qui renvoie vers cet œuvre :

Cette pièce est référencée sous le N° 214 dans le Bulletin des Beaux arts - 1883 - T3

Elle est donnée pour très rare.

 

"La présence gravée du château de Chanteloup peut paraitre assez anecdotique parmi les autres grandes résidences d'Ile de France chez Sylvestre. Le jardin de Chanteloup était le plus célébre parc visité par les touristes en France pendant la période 1600-1630. Il présentait une combinaison d'automates, de grottes, d'attractions d'inspiration archéologiques et surtout de topiaires de toute sorte (monuments, statues de dieux, allée d'autels...). A la période du graveur le jardin n'existe plus dans cet état cependant il est largement décrit dans les guides publiés au début du siécle que beaucoup de gens possèdent dans leur bibliothéque. C'est peut être la raison de sa présence dans la série des demeures d'Ile de France. La gravure que je vous envoie représente le château médiéval de Chanteloup, restauré à la Renaissance à la période de splendeur du site"

Effectivement Israël a gravé une autre vue d'après Perelle et la façade a changé.

 

Voir aussi : Matthew Dejean, "German travelers lost in translation. Marvels and fame of Chanteloup gardens through the German eye", Gartenkunst (2012) année 24, vol.2, p.153-169


Baré :

- CHANTELOU (Chateau de) proche Paris. — (H : 89 - L : 150). — Pièce anonyme très rare.


 

Vous reconnaissez cet endroit ? Vous pouvez me communiquer son nom actuel s'il a changé, une photo prise à peu près sous le même angle, ou un lien StreetView si vous obtenez une vue similaire. Vous pouvez ainsi contribuer à l'enrichissement du site !
Envoyer des indications sur la localisation actuelle, une photo ou un lien StreetView sous un angle similaire à la gravure

 

Fabien de Silvestre
Site sympathique conçu et réalisé par Fabien de Silvestre
© 2021



Logo Creative commons Logo Creative commons Attribution Logo Creative commons partage dans les mêmes condition Logo Creative commons pas d'utilisation commerciale
Sauf spécification contraire le site est sous licence Creative Commons 4.0 International (CC BY-NC-SA).